À propos

Né de parents Italiens dans le Nord de la France, j’ai à l’age de 13 ans déménagé au sud de l’Italie, dans les Pouilles. Jeune, un courant humaniste coulait dans mes veines, un peu rebelle, anti-conformiste avec une double culture qui l’enrichit. J’écris, je dessine, je compose et finalement je photographie aussi ! Le monde, la beauté et les songes puis enfin les gens car……….. Le plus précieux de tous les trésors c’est la vie!

BERArdi joseph : Photographe lyon – france.

Je suis photographe depuis 1985 et réside à Lyon (France) depuis 1998. « C’est un photographe humaniste » c’est le propos d’un confrère et ami, que je remercie. J’ai étudié la radiotélégraphie en Italie, le dessin d’illustration, la bande dessinée à Lyon, et aussi le bouddhisme Japonais. Mon travail personnel se développe autour de l’identité humaine dans ses espaces multiculturels au quotidien, du moment présent qui crée le futur et la projection que nous nous en faisons ou du moins celui auquel nous aspirons, enfin faire briller ce qu’il y a de plus précieux dans l’univers: la Vie.

Les rencontres, les échanges, la découverte des autres cultures nous enrichissent. Rien n’est plus fort que les liens que nous pouvons tisser ensemble dans un respect mutuel des différences et construire un monde de paix. Tel est mon engagement passionné que je souhaite partager à travers mon travail personnel de photographe.

Pour autant, je réalise aussi d’autres travaux photographiques pour des entreprises, des particuliers avec le même état d’esprit de révéler la beauté et la bonté de chaque chose, de chacun. Le plus haut potentiel humain ne s’exprimant que dans la réalité du quotidien.

Nihon – hiroshima

En août 1945, deux bombes atomiques sont larguées sur les villes d’Hiroshima et de Nagasaki, tuant 230 000 personnes. Le monde a vu pour la première fois que des armes nucléaires pourraient détruire toute l’humanité en quelques instants, mais là n’est pas le propos !

Un homme sur le quai d’une gare part, quel est son objectif, sa direction, ses découvertes, sentiments et sensations ? Ces gens compagnons de voyage d’un instant, le pouvoir de reconstruire, le rire de la haine qui porte le désespoir au jardin paisible de l’espoir. Nous arrosons nos chemins avant le départ des anciens, pour laisser rêver nos enfants.